Mon Ortho sur le Plateau | Dre Sonia Lapointe

Mon Ortho sur le Plateau
Orthodontie fonctionnelle

L’objectif ultime est de faire fonctionner la bouche correctement.


L’orthodontie fonctionnelle est une approche alternative qui aborde le traitement des malpositions dentaires différemment : elle s’intéresse d’abord aux fonctions reliées à la bouche :

- la mastication
- la respiration
- la déglutition
- la posture de la langue (au repos et en mouvement)
Par exemple, une mastication inégale (avoir un côté qui prédomine pour mastiquer) ou une mauvaise déglutition peuvent s’opposer au développement harmonieux des mâchoires. Une évolution optimale de ces fonctions permettra aux arcades dentaires de se développer suffisamment pour un meilleur alignement des dents permanentes. Globalement, une croissance faciale plus harmonieuse en résultera.

Avec cet angle thérapeutique spécifique (soigner les fonctions d’abord), l’enfant fait face à une approche globale et intégrative :

Il développe progressivement son équilibre propre sur le plan fonctionnel, ainsi qu’au niveau du couloir situé entre les lèvres, les joues et la langue. Ce développement, acquis naturellement et doucement, favorise une meilleure stabilité à long terme.
  Voyez ici la progression d’un traitement en orthodontie fonctionnelle.

Quels types d’appareils ?

Contrairement à l’orthodontie classique, l’orthodontie fonctionnelle est une méthode douce qui n’impose pas un changement rapide aux structures osseuses et dentaires. Les outils techniques utilisés sont le plus souvent des appareils fonctionnels amovibles (activateurs fonctionnels, plaques amovibles, etc)., en combinaison avec différentes aides thérapeutiques et visuelles en cours de traitement. Un protocole d’exercices visant à améliorer le fonctionnement de la bouche est enseigné.

La motivation et la participation de l’enfant ainsi que l’implication des parents sont des atouts essentiels. L’approche fonctionnelle n’exclut pas les appareils et accessoires fixes (comme les boîtiers).


Pour atteindre tous les objectifs établis à l’avance, il est parfois indiqué de faire appel à des méthodes plus classiques, qui seront utilisées avec des forces douces et progressives.
Mon Ortho sur le Plateau - Orthodontie Fonctionnelle

À quel âge doit-on intervenir ?

Bien avant la sortie des dents permanentes, il est possible de repérer les premiers signes de malocclusion (les dents qui n’arrivent pas bien ensemble) et des futurs décalages des mâchoires. Il s’agit d’intercepter les problèmes avant qu’ils s’aggravent et qu’ils deviennent permanents et plus difficiles à corriger.

Mais avant tout, des indices et des signes sont observables dans le visage ou dans la posture de l’enfant qui présente des dysfonctions orales.

Il est possible pour le parent de les reconnaître
chez leur enfant :


- Respiration buccale
- Présence d’inflammation et gencives rouges (signe de respiration buccale)
- Cernes sous les yeux et apparence fatiguée
- Position inclinée de la tête
- Décalage important entre les mâchoires
  (exemple : menton fuyant ou menton avancé)
- Dents du haut distancées des dents du bas
- Dents du haut et du bas qui ne se touchent pas
- Mastication bruyante
- Les lèvres qui ne se touchent pas lors de la mastication
- Fatigue et manque de concentration
- Mauvaise qualité de sommeil
- Grincement des dents la nuit
- Maintien prolongé de mauvaises habitudes
  (ex. : succion du pouce, rongement des ongles)

Il ne faut surtout pas attendre la chute de toutes les dents de bébé avant de consulter un orthodontiste (âge de 12 ans généralement), mais préférer l’âge d’environ 6 ans pour une première consultation. Occasionnellement, lorsque certaines dysmorphoses sont très sévères, il est possible d’intervenir dès l’âge de 4 ans.

Très souvent, ces caractéristiques seront observées d’abord par les parents. Souvenez-vous qu’il n’est jamais trop tôt pour consulter et demander l’avis d’un orthodontiste.

Il n’est pas nécessaire d’obtenir une prescription du dentiste traitant pour demander l’avis d’un orthodontiste.

Quoi d’autre ?

L’orthodontie fonctionnelle est une approche globale et intégrative et elle ne constitue pas une discipline exclusive et indépendante. Elle tient compte du corps au sens global, et la bouche n’étant pas détachée du reste, des thérapies complémentaires à l’orthodontie fonctionnelle s’avèrent parfois indiquées.

Par exemple, le travail de l’ostéopathe, de l’ergothérapeute ou de l’orthophoniste contribuera à régulariser certains systèmes dans le but de développer un meilleur environnement fonctionnel tant au niveau des fonctions neurovégétatives (respiration, déglutition, mastication, prononciation) que des fonctions plus globales impliquant des principes de posturologie.


APPROCHE

TRAITEMENTS INTERCEPTIFS
Une procédure préventive
    ORTHODONTIE CLASSIQUE
Pour tous
    ORTHODONTIE FONCTIONNELLE
à partir de 4 ans



AFFILIATIONS PROFESSIONNELLES
AFFILIATIONS CORPORATIVES
MENTIONS